facebook contacts

Laure Geerts

Piémanson

France 2008 > 2009

Sur les plages sauvages perdues aux confins de la Camargue, autour de l’embouchure du Rhône - entre la zone portuaire et industrielle de Marseille et les Saintes-Maries-de-la-Mer - le campement des familles de la région est toléré depuis des décennies. Mais les temps changent, la plage de Beauduc a « fermé » ; les occupants qui y vivaient à l’année ont été expulsés. A la plage Napoléon, un vaste espace de parking fait maintenant le bonheur des touristes d’un jour, mais les caravanes et leurs estivants semi-permanents de jadis y sont désormais non grata. Piémanson est la dernière plage en France à connaître une forme d’occupation temporaire libre et autogérée sur un territoire naturel en bord de mer. Chaque été est vécu comme si c’était le dernier... Loin des palaces de la Riviera, les contraintes liées à ces formes et lieux de vies aux conditions précaires rendent les rapports humains riches et inattendus. A Piémanson, les histoires continuent de se raconter sous un auvent, autour d’un verre de pastis ou d’une bière fraîche, en bord de mer, avec ou sans mistral, dans l’intimité d’une caravane... et l’on y rêve encore.