facebook contacts

Stéphanie Pety de Thozée

Terres innues

Québec 2009 - en cours

Les explorateurs, missionnaires, commerçants ou anthropologues européens les appelaient « les Montagnais ». Ils se nommaient eux-mêmes les Innus, « les personnes humaines ». Sur le Nitassinan, « notre terre » en langue innue, vit aujourd’hui une population autochtone d’environ seize mille personnes. Soumise à la Loi des Indiens instituée en 1876 par le gouvernement canadien, cette nation se répartit dans douze «réserves » dans la péninsule du Québec-Labrador. D’aucuns parlent de dépossession, d’acculturation, de génocide silencieux… Les femmes que nous avons rencontrées nous racontent un passé dans le bois. Lointain et mystérieux pour cer¬taines, il reste un regret pour d’autres. Les aînées évoquent la période des pensionnats où, arrachées à leurs fa¬milles, elles n’étaient pas autorisées à parler leur langue et vivaient de bien tristes rencontres. Chaque famille nous a exprimé son inquiétude et sa tristesse face aux problèmes sociaux et identitaires liés à la consommation de drogue, d’alcool et aux difficultés de savoir qui l’on est. Et puis, il y a demain...